Un responsable de sécurité du président Jovenel Moïse indexé dans la mort d’un motard

    La mort d’un motard dans la zone de Delmas aux environs du Carrefour de l’aéroport ce matin a provoqué la colère d’une foule qui accuse un agent de L’USGPN identifié comme Dimitri Hérard d’avoir été l’auteur de cet assassinat.

    Les photos du commandant de L’USGPN font la une des réseaux sociaux. Dimitri Hérard, attaché de sécurité du président et résident de Delmas 31 aurait en effet abattu un motard de façon incorrecte selon la foule et certains motards.

    Réagissant sur cette accusation, Dimitri Herard se défend comme une victime. Ce sont des motards lourdement armés qui voulaient m’attaquer avance celui qui est le chef de la sécurité du président de la République.

    Si le commandant de l’USGPN a voulu jouer la carte de la légitime défense, les motards ainsi qu’une foule n’ ont pas été convaincus.

    Ainsi pour dénoncer cet acte qu’ils estiment répugnant, ils ont manifesté à leur manière leur mécontentement. Meme les journalistes n’étaient pas épargnés. Les manifestants ont en effet attaqué les journalistes de la Radio Tele Ginen. Le local de la Radio a été victime de jets de pierres et plusieurs voitures incendiées.

    Les pompiers, eux aussi, qui sont venus pour éteindre le feu ont passé un mauvais moment avec des manifestants hostiles qui ont crevé les pneus de leur camion et envoyé leur clé à même le sol.

    Rappelons que hier, un manifestant a été injustement mal mené par des policiers à Petion-Ville. Des situations révoltantes qui montre la nécessité de repenser la Police haïtienne dont la mission principale est de servir et protéger.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here